HSBC : le patron de la banque juge exagérées les inquiétudes sur la Chine

Le patron de la banque HSBC, Stuart Gulliver, a fait part du fait qu’il trouvait exagérées les craintes qui étaient actuellement associées à l’économie chinoise et qui ne manquent pas d’influencer les investisseurs lorsqu’ils décident de trader. Pour lui, l’économie chinoise est au contraire en bonne forme et les inquiétudes qui se sont installées autour du pays depuis plusieurs semaines n’ont pas raison d’avoir lieu, même s’il comprend que son ralentissement économique ait pu inquiéter les différents acteurs. Il en veut pour preuve la solidité des fondamentaux économiques de la Chine, qui sont pour lui garantes de sa stabilité. Par exemple, les dépenses de consommation obtiennent des résultats très bons tandis que les récentes mesures d’assouplissement monétaire commencent à donner leurs effets, notamment sur les marchés comme l’immobilier, nous précise Stuart Gulliver. Rappelons que la Chine possède une prévision de croissance de 7% pour 2015, ce qui reste tout de même très important, un chiffre qui aurait tendance à plaider en faveur de l’argumentaire du patron de HSBC, dont les activités sont de plus en plus importantes en Chine.

La prudence reste de mise

Toutefois, il faut être très prudent avec ce type de déclaration dans la mesure où l’exposition des banques au marché chinois est très importante. Les banques n’ont nullement intérêt de ne pas rassurer les marchés sous peine de prendre le risque d’être sanctionnées. Ainsi, n’hésitez pas, un peu comme la démarche de trouver le meilleur broker, de vous renseigner en lisant et écoutant plusieurs sons de cloche. Il faudra également étudier de nombreuses donnés pour vous faire votre propre idée et inscrire ces informations dans votre stratégie de trading.